L'Opération de Revitalisation de Territoire, une chance pour la commune

Pierre angulaire de la revitalisation du centre-ville, le groupe scolaire César terrier a été inauguré le 12 décembre 2019 après une année de travaux de Restructuration. En parallèle, la commune souscrivait à un dispositif, proposé Par l’état : l’ORT [Opération de Revitalisation de Territoire]. En se dotant de cet outil, la ville pourra redonner (en)vie au centre-ville de la commune. Explications.

Une volonté : retrouver une attractivité coeur de ville

En janvier 2018, la commune avait sollicité le Préfet pour son inscription à un programme intitulé Action coeur de Ville dont l’objectif était de redynamiser les centres des villes moyennes et leur permettre de renforcer leur fonction de centralité. Or ce dispositif ne concernait que les villes de plus de 20 000 habitants. Mais le courrier avait été retenu par le Préfet, qui a contacté quelques mois plus tard la commune pour l’informer de la création d’un nouveau dispositif : l’ORT [ Opération de Revitalisation de Territoire] auquel la ville pouvait alors prétendre. Tout comme le premier programme, l’ORT est fondée sur un objectif de revitalisation des centres-villes. Seule condition : les travaux doivent être conjointement portés par l’intercommunalité. Après accord de la Communauté de communes, des réflexions ont été engagées. L’opération s’est ainsi élargie à Crolles et Villard-Bonnot, deux villes, à l’instar de Pontcharra, qui assurent des fonctions de centralité sur le territoire.

Outil de mise en oeuvre d’un projet global de territoire

Créé par la loi ÉLAN [Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique], ce dispositif est accessible dans un cadre partenarial. En effet, si l’ORT est imaginé pour des territoires dont la ville principale connaît des problèmes structurels de dévitalisation, nécessitant de conforter ses fonctions de ville centre, l’outil s’offre aussi aux villes secondaires subissant les mêmes phénomènes de déqualification. Porté conjointement par l’intercommunalité et les communes associées, l’ORT est donc un outil, mis à disposition des collectivités locales, pour mettre en oeuvre un projet de territoire, notamment dans les domaines urbain, économique et social. Elle fait émerger des synergies et des partages entre communes sur des problématiques et des projets communs.

Une convention « souple »

L’ORT est matérialisée par une convention, signée le 9 janvier à la Communauté de Communes, entre les communes associées, l’intercommunalité mais aussi l’État. A ce jour, peu de conventions ont été signées en Isère. Celle rédigée et actée par Pontcharra est dite « chapeau », elle définit les périmètres d’action et assure une cohérence des projets à l’échelle intercommunale mais peut à tout moment être modifiée, enrichie, complétée au fur et à mesure que les projets s’affinent. En effet, peu d’éléments normatifs définissent cette convention, la seule obligation concerne l’habitat. Les communes signataires bénéficient alors de nouveaux droits juridiques et fiscaux notamment d’autorisations d’exploitation commerciale, d’aide à l’amélioration de l’habitat et au maintien des services publics. Elles pourront mobiliser des outils adaptés mais aussi des financements. L’accompagnement fort de l’État en termes de conseil et de mobilisation de partenaires financiers facilitera l’émergence des actions. La signature de la convention ORT permettra, en effet, la mobilisation d’un certain nombre de subventions.

Et à Pontcharra, concrètement ?

La signature de cette convention conforte le rôle de centralité de notre commune au sein du territoire tout en continuant à améliorer son attractivité. La stratégie urbaine (avec la prise en compte de tous les aspects du vivre ensemble), commerciale et de l’habitat qu’elle formalise est inscrite dans une réflexion plus globale prenant en compte les enjeux du Grésivaudan. L’enjeu sur la commune a été de définir la notion de centralité. En effet, l’objectif principal de l’ORT est la revitalisation des centres-villes. La notion de centralité à Pontcharra concerne deux réalités : le centre historique et le pôle gare. C’est bien ce périmètre, avec cette double particularité, qui a été inscrit au projet. En complément, des secteurs secondaires ont été rattachés, liés à la réalisation de futurs projets aux contours et enjeux multiples.

Une vie au centre et un renforcement du pôle gare

Le secteur d’intervention a donc été élargi. Pour le centre historique, l’objectif est de retrouver une attractivité, de redonner envie d’y habiter et de revitaliser le tissu commercial. La réhabilitation des éléments patrimoniaux tout comme l’amélioration des espaces publics et le renforcement de l’accessibilité des équipements et des services, devront aider aussi à reconnecter ce centre aux quartiers plus récents. Pour le quartier de la gare, l’objectif est de le renforcer, en cohérence et en le connectant avec le centre ancien, sans créer pour autant une concurrence à ce dernier. Enfin, l’ORT devrait permettre la mise en oeuvre de projets structurants. Ces objectifs sont aussi ceux des documents d’urbanisme déjà actés par la commune. Le PLU, voté en janvier 2018, donnait trois grandes orientations au développement de la ville : un développement en cohérence avec ses équipements, un cadre de vie à préserver et un équilibre à trouver dans le fonctionnement du territoire. Les projets définis au sein de l’ORT répondent bien entendu à ces objectifs.

Un budget 2020

L’investissement au budget 2020 a été ainsi voté en donnant les moyens à la prochaine équipe d’engager les études et diagnostics nécessaires à la mise en oeuvre de la convention. En effet, une convention communale et opérationnelle sera bientôt rédigée et intégrera des fiches-actions. Ces dernières seront complétées sur la base d’études et diagnostics réalisés au fur et à mesure de la réflexion sur le projet urbain, économique et social décidé. En plus des études, le budget d’investissement voté laissera la possibilité de poursuivre les travaux. Mais avant de lancer les nouveaux projets, des temps de concertation spécifiques avec la population seront proposés dans le cadre de cette mise en oeuvre opérationnelle.

Plan du site

QUOTIDIEN
FAMILLES
SORTIR
MUNICIPALITÉ
AUTRES
En un clic

En un clic