Écoquartier Bayard Coisetan

Le concept d’écoquartier est né avec les préoccupations toujours plus grandes de préservation de notre planète. L’axe essentiel de cette construction est donc l’environnement et il doit être compris dans son acception la plus large, car plusieurs aspects sont considérés : redonner du sens au bien-vivre ensemble, partager les espaces, proposer une diversité des lieux d’activités, des mobilités douces ; des aspects qu’avait perdus le quartier Bayard, qui pourtant a connu ses heures de convoitise.

Un quartier, déjà précurseur

Construites en 1973, les cinq tours de ce quartier qui porte le nom de l’emblématique et courageux chevalier, figure historique de Pontcharra, étaient à la pointe de la modernité. Les appartements étaient spacieux et pourvus de salle de bains et de WC, confort qui n’était pas encore répandu… même dans les maisons individuelles de la commune. Au fil des années, les conditions d’habitat se sont progressivement dégradées pour différentes raisons et en 2017, la SDH [Société Dauphinoise de l’Habitat] et la Mairie dressent le même constat, les objectifs de départ d’habitat et de mixité du quartier, qui en faisaient son attractivité, ne fonctionnent plus. Ce quartier, moderne pour les années 70, n’est plus adapté aux besoins d’aujourd’hui. Un renouvellement urbain s’impose. Ce secteur sera transformé en écoquartier.

Un engagement à long terme

Mercredi 28 septembre 2022, le Maire, Christophe Borg, a signé en présence de Laurent Prévost, Préfet de l’Isère, et d’Henri Baile, Président de la Communauté de communes Le Grésivaudan, la charte des écoquartiers, avec la SDH [Société Dauphinoise de l’Habitat] co-porteur du projet.
Avec cette signature, la commune et ses partenaires entrent dans la première étape de la labélisation écoquartier (voir ci-dessous). Renforcée en 2019, cette étape 1 apparaît comme fondamentale pour la réussite du projet, elle intervient le plus en amont possible, au cœur même de la motivation. 4 conditions sont nécessaires pour prétendre à ce premier niveau de label :
– La définition des modalités de partenariat : une rencontre a eu lieu entre la commune et le correspondant ville durable du département ;
– La signature de la charte écoquartier ;
– L’élaboration d’une fiche opération sur la plateforme écoquartier ;
– La communication par le correspondant ville durable du département d’une note de contexte territorial.

1 label en 4 étapes

Le label écoquartier est un des piliers de la démarche. Il accompagne la vie du projet depuis son émergence jusqu’à trois ans après la livraison. Pontcharra est entrée à l’étape 1.

ÉTAPE 1 : écoquartier en projet

ÉTAPE 2 : écoquartier en chantier

ÉTAPE 3 : écoquartier livré

ÉTAPE 4 : écoquartier confirmé

Pôle enfance du Coisetan, premier projet intégré à l’écoquartier

Au sein de ce quartier en devenir, les premières réflexions et décisions s’effectuent autour du pôle enfance du Coisetan, qui regroupe l’école Villard Benoît mais aussi le multi-accueil et les services du RPE [Relais Petite Enfance] et LAEP [Lieu d’Accueil Enfants Parents]. Le projet architectural de ce pôle enfance a été choisi. À l’heure actuelle, les décisions doivent être prises pour la végétalisation de la cour et les mobilités (notamment le stationnement) autour de cet ensemble, au regard des enjeux plus généraux de la construction de l’écoquartier, dont ce pôle enfance fera partie.

Mobilité et paysages : enjeux autour du Bréda

L’étude mobilité effectuée sur la commune a donné lieu à des scénarios présentés ce début d’automne. La priorité est donnée au développement des modes actifs. Pour l’écoquartier, ces mobilités s’articuleront autour du Bréda. Ce cours d’eau fera figure de repère tant dans sa ligne (des Lônes au centre-ville) que dans sa traversée : les passerelles déjà installées sont un premier aménagement. Mais le Bréda est aussi le repère paysager de ce quartier qui se construit sur ses rives.

Plan du site

QUOTIDIEN
FAMILLES
SORTIR
MUNICIPALITÉ
AUTRES
En un clic

En un clic