Habitants du Grésivaudan, exprimez-vous sur la mise en place prochaine de la Zone à Faible Emission (ZFE) de Grenoble Alpes Métropole

Afin d’améliorer la qualité de l’air dans l’agglomération grenobloise, une zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures particulières sera mise en place en 2023. Elle concernera 13 communes de la métropole et limitera progressivement l’accès des véhicules les plus polluants. Si cette zone ne s’appliquera pas directement sur le territoire du Grésivaudan, une grande partie des habitants seront impactés dans leurs déplacements quotidiens. Afin d’adapter les modalités de mise en œuvre, Grenoble-Alpes Métropole convie aussi les habitants des territoires voisins à s’exprimer lors de la concertation publique qui a déjà débuté et qui se clôturera en décembre 2022.

Une ZFE 7 jour sur 7, 24h sur 24h ou une ZFE sur des plages horaires déterminées ?
Quelles seront les dérogations possibles ?
Dans le cadre de cette concertation, 5 questions vous sont posé.

Au regard de l’importance des flux entre nos territoires, il est essentiel que les habitants du Grésivaudan s’emparent de ce sujet et s’expriment. Alors donnez votre avis sur  www.metropoleparticipative.fr jusqu’au vendredi 9 décembre 2022.
(créez votre compte sur cette plateforme et accédez à la consultation). En parallèle, un atelier de présentation et d’échanges sera organisé sur notre territoire (date, lieu et modalités d’inscription à venir).

Bon à savoir : la vignette Crit’Air

Les ZFE reposent sur le principe de la vignette Crit’Air. Celle-ci permet de classer les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes (particules fines et dioxydes d’azote). Elle est obligatoire pour circuler dans une ZFE. > Plus d’infos :  www.certificat-air.gouv.fr

La ZFE en bref :

– 1 obligation nationale, fixée par la loi climat et résilience pour les principales agglomérations, avec un calendrier réglementaire pour 2023, 2024 et 2025
– 1 objectif ambitieux en matière d’amélioration de la qualité de l’air : -84% d’émissions d’oxydes d’azote liées aux voitures particulières
– 1 enjeu global de lutte contre le dérèglement climatique : -34% d’émissions de gaz à effet de serre (idem)
– 1 calendrier progressif et un cap fixé à horizon 2030 pour la sortie du diesel
– 1 complémentarité avec la ZFE pour les poids lourds et les véhicules utilitaires mise en place dans la métropole depuis 2019, mais avec un périmètre et un calendrier différents (suite à la mise en place de cette ZFE, une baisse de 16% des émissions de particules fines a déjà été constatée).

Déjà 250 ZFE en Europe, bientôt 30 ZFE en France. La loi impose la création de ZFE, dès 2023, dans 11 métropoles*. En 2025, une trentaine d’agglomérations de plus de 150 000 habitants en seront dotées. En Europe, plus de 400 existent déjà.

* Métropoles de Aix-Marseille Provence, Grand Lyon, Grenoble-Alpes Métropole, Toulon-Provence-Méditerranée, Nice Côte d’Azur, Rouen-Normandie, Strasbourg, Toulouse, Montpellier-Méditerranée, Paris et Grand Paris

Plan du site

QUOTIDIEN
FAMILLES
SORTIR
MUNICIPALITÉ
AUTRES
En un clic

En un clic